Life

Confession d’une végétarienne

StopAbattoirs

Aujourd’hui c’est la journée qui a été choisis par l’association L214 pour organiser la marche pour la fermeture des abattoirs, un sujet brulant depuis quelques semaines et qui me touche énormément. Comme vous le savez depuis mon article « Végétarienne, mais pourquoi?« , je suis végétarienne depuis maintenant 3 ans et plus le temps passe et plus je me sens « gênée aux entournures » dans pas mal d’aspects de ma vie. Je m’explique: j’ai réussi a bannir complètement la viande, qu’elle soit d’origine terrestre ou marine, de mon alimentation de tous les jours mais je continue de consommer des œufs et du fromages, parfois du miel mais aussi de me vêtir de laine, d’acheter du cuir… Cela fait quelque temps que tout cela tourne et retourne dans ma tête mais surtout dans mon cœur et je ne peux empêcher une certaine culpabilité de se développer au plus profond de moi…

A l’occasion de cette marche pour la fermeture des abattoirs, j’ai eu l’occasion d’échanger avec une activiste de L214 qui me disait qu’il n’existait pas de « viande heureuse », que l’exploitation des animaux ne pouvait supporter aucune condition, qu’il fallait l’ARRETER, tout simplement. Et même si mon sens du compromis a tendance a prendre le dessus la plupart du temps, j’ai su qu’elle avait raison mais qu’il était plus facile pour moi de m’arranger avec une réalité édulcorée. Je considérais que, ne mangeant plus de viande, j’avais déjà bien amélioré mon positionnement envers ma planète. Je croyais sincèrement être ENFIN en ligne avec mes valeurs de respect de la vie, de mon environnement (les gens, les animaux, les végétaux). Pourtant, si je suis à 100% honnête avec moi-même je me suis laissée influencée par une émotion qui n’a rien a faire dans mes choix de vie: la PEUR, ou bien devrais-je dire LES peurs car elles sont nombreuses:

  • Peur d’être en carence, malgré tout.

Les habitudes mais surtout l’éducation que l’on a reçu ont la vie dure et je dois dire que cet argument de CARENCE que nous rabâche notre société influencée par des lobbies puissants est implanté bien plus profondément dans mon cerveau que je ne l’imaginais. La vitamine B12 est la seule carence reconnue a date pour le régime végétalien et facile à éviter grâce a des compléments alimentaires. Pourtant, malgré les nombreuses études lues sur le net et mes analyses de sang qui me rassurent chaque année sur ma bonne santé, je ne peux m’empêcher d’avoir peur de MANQUER. Au final une peur archaïque assez commune. Pour la contourner, je suis retombée dans un déni vis-à-vis des modes de production des œufs ou du fromage qui ressemble fort a celui que j’avais fait tomber pour tout ce qui concerne la viande. Achetant des œufs bio j’entretenais le mythe consistant a me dire que les œufs bio offrent des conditions de vie plus acceptables pour les poules alors qu’un seul tract de L214 rétablis tout de suite la situation: les poussins mâles sont le plus souvent gazés ou broyés, les poules peuvent avoir le bec coupé, et elles sont exploitées jusqu’au moment ou elles sont envoyées a l’abattoir, qu’elles soient bio ou pas. Voila, ma vision biobio vient de tomber de son piédestal et je suis triste de constater a quel point il est difficile pour moi de lâcher mes privilèges et mon confort alors que des vies sont en jeu.L214-oeufs

  • Peur de me couper socialement de mon entourage

Vous avez certainement lu une tonne d’articles sur la question mais le quotidien d’un végétarien tient parfois du parcours du combattant alors que pour ma part (et jusqu’à présent) je ne revendiquais pas ma façon de m’alimenter de manière ostentatoire. Manger végétarien fait réagir ENORMEMENT les gens, ils vous questionnent parfois avec une réelle curiosité mais aussi parfois avec une réelle animosité comme si on était en train de les priver de leur jouet préféré et c’est assez déstabilisant! J’ai eu plus d’une fois l’occasion d’avoir des remarques gratuites sur mon comportement « rabbat joie », « a coté de la plaque » ou bien tout simplement « idéaliste ». Or aujourd’hui, je crois que j’en ai RAS LA CASQUETTE des compromis: OUI je crois que nous sommes RESPONSABLES de TOUT ce que notre comportement implique, moi la première, et que manger des animaux = torturer et massacrer des êtres vivants pour le PLAISIR! Car rien n’est vital dans notre consommation de viande, d’œufs ou de produits animaux en général, c’est juste soit « trop bon » soit une habitude de consommation. Et cette belle conscience que nous nous targuons d’avoir en PLUS des animaux et bien je crois qu’ il serait temps de la faire fonctionner au profit de la planète, de la vie et de notre futur tout simplement.

  • Peur de perdre des plaisirs de la vie

Autant arrêter la viande n’a pas été si dur pour moi car j’ai assez rapidement trouvé une cuisine que je ne ressentais pas comme une privation, autant le fromage reste un sujet sensible qui m’a préoccupé tout cet hiver, durant la grande saison des raclettes dont je raffole. C’est au cours du mois de décembre que j’ai le plus été sensibilisée a cette dépendance que j’entretenais encore avec le fromage. J’ai du faire 1 raclette par semaine a cette période et la culpabilité montait un peu plus à chaque nouvelle soirée, proportionnellement à la dépendance que je sentais grandir en moi envers le fromage. Comme si je me défendais de ma culpabilité qui me poussait a lâcher TOUS les produis laitiers animaux en accroissant ma peur de les perdre. Cela m’a beaucoup questionné au point de chercher de nouvelles alternatives aux fromages dans ma cuisine de tous les jours.

Mais ce matin, en faisant le tour des témoignages autour de la fermeture des abattoirs, je suis tombée sur LA vidéo qui m’a aidé a remettre en ordre toutes ces peurs et qui exprime tout haut ce que je n’ose penser tout bas: être végétarien, c’est avoir fait la MOITIE du chemin… Être végétarien, c’est rester encore sous l’influence des lobbies et dans le déni d’une réalité qui n’est PAS en ligne avec mes valeurs. Si comme moi, vous êtes a ce stade de réflexion, je vous partage le discours sans compromission de L’As Végane Parano:

Je crois qu’il est temps pour moi de refaire un peu de ménage dans mes habitudes alimentaires et de prendre les décisions qui s’imposent a moi depuis déjà quelques temps.

Je crois que je me dois bien ça car être clair avec ses valeurs c’est aussi se faire le plus beau des cadeaux, celui d’ouvrir son cœur à la Vie!!

GO VEGAN ❤ ❤ ❤

Publicités

5 réflexions sur “Confession d’une végétarienne

  1. Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis sauf que j’ai conscience depuis longtemps des effets néfastes de la consommation doeufs de lait, etc. Mais il y a des gens qui pourront tout abandonner en une semaine et puis il y a ceux qui vont se forcer puis retourner bouffer un steak parce que finalement ils ne tiennent pas… Donc je mets ma conscience en sommeil le temps d’avancer. Pour la peur de manquer : c’est logique, tout le monde répète à l’envi que sans viande on va dépérir! C’est normal de se poser des questions, ca montre que tu es capable d’écouter le monde extérieur même s’il ne va pas dans ton sens 🙂

    J'aime

    • Effectivement difficile de ne pas rester influencer par son entourage et je te rejoins que c signe que je ne suis pas dans ma bulle. Néanmoins je crois que je me retrouve devant un choix que je suis la seule à pouvoir faire… Pourquoi pas maintenant ? Est-ce qu’il y aura un meilleur moment ? Je doute que ce parfait moment existe…

      J'aime

  2. Ton article me parle beaucoup, j’ai en ce moment les mêmes réflexions, avec les mêmes peurs et la culpabilité dont tu parles. Actuellement végétarienne, je me rapproche du véganisme à mon rythme afin d’apprivoiser ces différentes peurs ; pour moi, le végétarisme est une sorte de « transition », et je pense que d’ici quelques mois mon alimentation sera encore différente de celle d’aujourd’hui.
    Belle soirée 🙂

    Aimé par 2 people

    • C’est bien ce que je ressens également. Mais j’ai l’impression que cette transition etait la partir « facile ». Être vegan bouscule mes habitudes et mon education bien plus en profondeur. À voir comment je m’y prends… Bon courage à toi également ds tes réflexions!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s